Théâtre de La Grimace, compagnie amateur

une comédie grinçante de Hanokh Levin
traduction française de Laurence Sendrowicz
mise en scène Claire Prati
régie Fabrice Fosty
avec Christian Bizon, Solange Brisse-Guerrini, Benoît Chambon, Catherine Durand, Patrice Fanni, Fabrice Fosty, Vanessa Mercier, Arthur Pollion, Claire Vignau
durée 1h40

Comment traverser sa vie sans la vivre ?
Burlesques, médiocres, parfois odieux mais tellement humains, les personnages s’agitent avec ardeur dans ce quartier populaire et désuet qui leur colle aux semelles. Chacun cherche à vivre mieux, et chacun a sa recette : Kroum a bien tenté de partir mais il est renté la valise vide ; Alors il remet à plus tard. Il n’a jamais écrit une ligne mais se voit déjà publier le roman du siècle; en attendant, il rêve de Los Angeles. Sa mère attend de lui un petit fils. Doupa attend le prince charmant, Trouda attend Kroum. Tougati attend la santé mais en attendant, la maladie occupe bien sa vie. Les voisins remplissent la leur en se gavant la panse, Bertoldo se gave de sexe et Tswitsa de paillettes. Seul, Takhti vit son amour, pourtant fragile ; Et Shkitt, l’ami-fidèle-toujours-là, partira.
Et la vie passe… et finit. Zut, on n’a pas eu le temps !

Hanokh Levin (1943-1999) a passé sa vie en Israël, insurgé contre toutes ces guerres qui ne laissent derrière elles qu’une humanité vaincue. Il a créé une œuvre impressionnante, tant par son volume que par sa diversité : pièces politico-satiriques, comédies de petites gens, poésies, cabarets, relectures mythologiques… Tout semble traversé par une tendresse fondamentale pour les humains, les doux comme les monstrueux, dont la vaine agitation se soldera de toute façon comme chacun sait.

La Cie Théâtre de La Grimace est née à Aix-en-Provence en 2000, à la MJC Prévert, où elle réside pour chacune de ses créations. Quelques titres : «Migraaaants », « D’un retournement l’autre », « Festen » , « Un air de famille », « D’un diable qui prêcha merveilles », « Fermeture automatique », « l’Assurance du Bonheur » …

Compagnie La Variante

Ecriture et mise en scène Valérie Hernandez
Avec Héléna Vautrin, Monique Bart et Alexandre Charlet
Scénographie Alice Marcaggi

Rouge lie de vin nous présente un regard sur les violences conjugales. La pièce commence après les faits, alors que le mari est en prison. Dans la cellule, au parloir, chez la juge, l’histoire se déroule sous nos yeux avec justesse et pudeur.
L’écriture de ce texte a commencé par une question simple : qu’est-ce qui peut traverser l’esprit d’un homme violent ? Et puis d’autres : que peut dire et faire l’entourage d’une femme qui subit toute cette violence ? Pourquoi la parole a-t- elle tant de mal à circuler ? Dans cette fiction, la sœur devient la porte-parole de la victime devant la justice et face au mari violent. C’est à elle qu’incombe la tâche de porter témoignage des violences subies.


théâtre, tout public à partir de 12 ans
durée 50′

cie amateur La Girandola
écriture et jeu Danielle Fanton
mise en scène Gisèle Martinez

Une infirmière nous embarque dans ses tournées à bicyclette. Au fil des visites, elle nous fait partager son quotidien et témoigne avec justesse et humani- té de la relation si particulière qui se noue avec ses patients. Chansons sous la douche et cafés partagés côtoient des moments plus graves, au chevet de vies qui déclinent. Un spectacle d’une belle sensibilité rythmé par les tours de pédales et les airs fredonnés en chemin.

dimanche 29 janvier 2023 à 16h à SAINT-CANNAT
salle Yves Montand, rue Robespierre

réservation 04 42 57 34 65 / ou par SMS au 06 64 55 73 79 / ou ici


théâtre familial, à partir de 8 ans
durée 50′

d’après Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

collectif DROMOLO
avec Lucas Challande
adaptation et mise en scène Boris Alessandri
musique Joris Dispra
costumes Claire Berry

Dans un futur pas si lointain, Guy Montag est un pompier souriant qui aime son métier : brûler des livres à l’aide de son lance-flamme et du gros réservoir, la Salamandre, qui le suit en opération. Dans Fahrenheit 451, les pompiers n’éteignent plus les incendies, ils brûlent les livres. Montag aime voir le pétrole jaillir de la lance et inonder les pages, il aime cette odeur de pétrole, un grand sourire ne quitte jamais son visage. Jusqu’à ce qu’il fasse une rencontre et qu’on lui pose cette simple question : « Est-ce que vous êtes heureux ? ».

Imaginez que l’on vienne mettre le feu à vos livres, chez vous. Imaginez un monde où la vie entière est sous contrôle. On pense à de la science-fiction et puis soudain, cela ne semble plus si lointain. Dans le monde réel, comme dit Ray Bradbury, « il y a plus d’une façon de bruler un livre. » Fahrenheit 451 est un texte contemporain, les grandes préoccupations de notre époque s’y trouvent : la coupure des humain·es avec leurs racines, les liens complexes entre progrès, technologie et bonheur ou encore la violence comme réponse récurrente au mal-être. Adapter le roman de Ray Bradbury pour le jeune public c’est participer à empêcher cette terrible fiction de prendre le pas sur la réalité.

samedi 28 janvier 2023 à 19h à SAINT-CANNAT
salle Yves Montand, rue Robespierre

réservation 04 42 57 34 65 / ou par SMS au 06 64 55 73 79 / ou ici

MUSIQUE SLAVE ET TSIGANE

avec Vladimir Gourko (composition, guitare, contrebasse balalaïka et chant), Romain Gourko (guitare, balalaïkas et chant) et Florian Vella (guitare)

production Boite à mus’

Les musiciens du trio Tchayok s’inspirent de morceaux traditionnels slaves et tsiganes, ainsi que de leurs multiples influences, des musiques des Balkans et d’Amérique du Sud en passant par le jazz et le swing. Chargées de poésie et de virtuosité, leurs compositions rencontrent spontanéité et improvisation, et offrent autant de sonorités modernes qu’authentiques.

durée 35 minutes
théâtre de papier et d’objets
cie Groupe Maritime de Théâtre
d’après l’album de Thierry Dedieu
adaptation, création et jeu : Josette Lanlois
regard extérieur et univers sonore : Gilles Le Moher
musique : Philippe Gorge

Une feuille de papier jaune, je plie, tu plies, nous plions, une petite chanson et hop… voilà un bateau!
Ici tout est en papier : la mer, la terre, la maison, le bateau, le pêcheur et les poissons… quels poissons?
Chaque jour, dans ses filets, Joseph le pêcheur remonte tout un tas d’objets abandonnés mais de moins
en moins de poissons! Qu’est-ce qu’il va bien pouvoir faire de tout ce bric-à-brac?
Pendant ce temps, les immeubles poussent comme des champignons…
Ici on plie, on tire, on pousse, on roule, on pêche, on chante, on navigue, et on raconte une histoire qui
finit bien ! Ça c’était plié d’avance!

samedi 10 décembre 2022 à 20h30 à FORCALQUIER
salle Pierre Michel, salle polyvalente de l’Hôtel de ville
réservation ici

L’atelier du possible
Avec Dominique Duby, Sarah Kowalski, Emmanuelle Zoldan
Texte Dominique Duby Mise en scène Bernard Colmet
Compositions Gilles Maugenest, Emmanuelle Zoldan Régie et création vidéo Xavier Proença

Une femme assise.
Elle égraine ses souvenirs, se raconte aux âges de sa vie, dit ses voyages imaginaires, la mer, la banquise, les terres brûlées.
Elle donne à entendre une parole féminine et poétique.
Trois artistes donnent vie à ce récit.
Une toute jeune danse, joue avec son corps, se rebelle avec lui, parle avec lui.
Une femme du milieu de l’âge chante, elle a la maîtrise du souffle.
Une vieille femme a encore ses mots pour dire qu’elle existe.
Elle a été ces deux là et doit apprendre à se séparer.
Un spectacle intime et intense.

Les textes de Dominique Duby interpellent le vivant, nous renvoient à une écoute de l’autre, dans sa différence, ses passions et ses tourments. Personnels, poétiques, ils recèlent un grand potentiel d’universalité. Ils nous amènent toujours à regarder, et tendre à comprendre l’autre : l’humain se dévoile, et je ne peux que mieux l’entendre.

CABARET FORAIN EXCENTRIQUE

vendredi 23 septembre 2022 à 20h30 à ENTREVAUX (04)
salle polyvalente, réservation 04 92 83 12 43 ou chouette.programmation@gmail.com
en partenariat avec Art et culture Fabri de Peiresc

L’Art de Vivre
D’après des textes de Jean-Paul Curnier, Alain Gautré, Christophe Tarkos, Max Frisch, Roland Dubillard et Karl Valentin
Avec Laure Mazurié-Desgarennes, Clémence Savalle, Paul Fravega et Tommy Fucito
Mise en scène Yves Fravega

Entre « le monde d’avant » et « le monde d’après », période propice aux apparitions, quatre jeunes fantômes sortis de leur retraite viennent évoquer les esprits de compagnons de réconfort, auteurs et comédiens, au goût prononcé pour la tendresse, la bizarrerie, l’absurde et la cruauté.

Dans un décor luxueux de circonstance, le Cabaret du Monde de Tout de Suite prend la forme d’une revue où se succèdent tambour battant, saynètes, chansons, contes, fabulettes et monologues, interprétés avec fougue par nos quatre malicieux protagonistes.

Mise en son Pascal Gobin Décor Christophe Bruyas et Yves Fravega
Lumière Olivier Brun Avec la participation musicale de Charlie O

REPORTAGE POÉTIQUE EN CORPS D’ÉCRITURE

vendredi 23 septembre 2022 de 9h30 à 12h30 à COLMARS LES ALPES
sur le marché
en partenariat avec Art et culture Fabri de Peiresc

cie La Bouillonnante
un projet de Charlotte TESSIER et May LAPORTE

Installez vous derrière le cadre, et laissez les autrices écrire votre portrait en direct, portées par leur inspiration. Et après quelques jours, vous aurez la bonne surprise de le recevoir dans votre boîte aux lettres.

Portraimaton en corps d’écriture est une installation performance autour du regard, de la poésie en chacun, comme un petit musée de l’humain à ciel ouvert.
À l’intérieur, un espace de création : une fenêtre ouverte, deux chaises. Les hommes, les femmes, un à un sont invités à prendre la pose, à se laisser regarder, pendant 10 minutes.
Dans le silence de la rencontre le portrait s’écrit.
Un lieu qui invite à rêver, contempler, méditer sur ce qu’implique d’être regardé·e et de regarder. Un lieu pour observer la création se vivre. Pour inviter à poser un regard poétique sur les êtres.



Comment faire le portrait d’un visage, d’un corps ?
Est-ce qu’on le décrit par ses traits ? La couleur de ses cheveux ? Sa respiration, l’incroyable énergie qu’on perçoit ? L’histoire qu’il nous inspire ? Par la poésie qui s’en échappe ? Est-ce qu’on s’en tient à la vérité ou est-ce qu’on peut inventer ? Écrire comme le peintre devant son modèle.

CHANSONS ET COQUELICOTS

Attention, spectacle complet, veuillez vous inscrire sur liste d’attente ou vous présenter à l’accuail au cas où des places se libéreraient.

dimanche 18 décembre 2022 à 17h à LA ROQUE D’ANTHÉRON
salle des fêtes Marcel Pagnol, esplanade du Pijoret
réservation 04 42 99 00 26 ou ici

chansons du répertoire adulte d’Anna Sylvestre
avec Magali BRACONNOT, Stéphanie JOIRE, Martine SCOZZESI, Tamara DANNREUTHER, Isabelle DESMERO, Manon MAURIN, Norbert GAUTIER, Riton PALANQUE, Alexandre AFONSO accompagnement scénique Dominique SICILIA

Dix artistes parcourent le répertoire adulte d’Anne Sylvestre, riche d’une immense variété de tons, de propos, de couleurs musicales. Leur choix de chansons témoigne aussi bien de l’intériorité et la gravité de ses textes que de son phrasé piquant, tout en légèreté et en humour.

Le répertoire est accompagné principalement au piano et à l’accordéon, relayés ponctuellement par violons et guitares.
Les chansons sont interprétées alternativement en solo, duo, quartet ou encore tutti polyphonique a capella, avec des arrangements originaux qui permettent une appropriation et une interprétation propre à chaque artiste.
Une sélection de textes issus de son recueil « Coquelicot et autres mots que j’aime » et de quelques unes de ses tirades inoubliables viennent ponctuer le spectacle.
Les artistes participant à cette création ont pour la plupart connu et côtoyé Anne Sylvestre.
Cet hommage s’offre à son public à travers leur témoignage, leur émotion et une adresse personnalisée qu’ils souhaitent partager, pour continuer de faire vivre ses chansons.