SICILIA

samedi 27 novembre 2021 à 19h30

Mallemort
médiathèque
av Cézanne

réservation 04 90 59 12 43

théâtre adulte – solo autour d’une table
durée 45′

cie La Communauté inavouable
texte et mise en scène Clyde Chabot

Carnet de bord d’un périple réel vers la terre de ses racines, SICILIA pose à rebours la question des origines : Pourquoi migre-t-on ? Qu’est-ce qui nous pousse à partir ? Et nos enfants à rêver de revenir?
Clyde Chabot tisse ici un travail autofictionnel qui décale ce qui pourrait ressembler à une enquête généalogique vers la question politique de l’exil.
Son récit s’évade vers une recomposition imaginée de son identité, qui prend pour appui les vestiges familiaux.
Remonter le fil du temps, des origines à maintenant, comme pour refonder sa propre identité à travers ces questions : qui étaient mes ancêtres ? Que reste-il d’eux ? De quelles traditions archaïques ai-je hérité inconsciemment ?
Ce texte interroge aussi l’identité féminine dans la filiation. Quels archétypes déterminent, encore aujourd’hui, consciemment ou inconsciemment une petite fille, une femme, une épouse, une mère, une grand-mère ?


« J’ai commencé à écrire ce texte durant l’été 2010, lors d’un voyage en Sicile. C’est un voyage que je souhaitais entreprendre depuis longtemps. Une partie de ma famille, du côté de ma mère, a quitté la Sicile à la fin du XIXe siècle pour venir s’installer en Tunisie. D’autres sont partis à Chicago. Comme de très nombreux autres Siciliens partis à cette époque.

Il reste peu de chose d’eux, de ces événements, effacés de la mémoire familiale. Ce projet est une tentative d’assembler les morceaux épars de cette histoire, les quelques souvenirs et anecdotes qui m’ont été transmis, les informations recueillies au cours du voyage, augmentées de l’imaginaire. Ce dernier vient combler par moments les trous de la mémoire familiale. Au gré des lieux visités, la fiction vient relayer le réel.

À travers ce travail, je voudrais aussi interroger la migration et ses conséquences. Qu’est-ce que cela représente de tout quitter ? De quitter la terre de ses origines ? D’abandonner sa culture, sa langue, pour tenter de se confondre avec les autres dans un pays d’accueil. A l’heure où l’on polémique et légifère autour de la question de l’identité nationale, il s’agit ici d’interroger l’identité à travers le prisme de l’intime, d’une histoire personnelle et familiale qui rejoint l’Histoire de la constitution d’une société, d’un pays. Ceci pour redonner une dimension sensible à cette question.

Les spectateurs sont réunis autour d’une grande table, comme s’ils étaient les membres de ma famille. Et je partage avec eux un peu de Pecorino au poivre, seul rescapé qui a traversé les générations jusqu’à aujourd’hui.« 
Clyde Chabot