A table !

EMBARQUEMENT IMMÉDIAT !

samedi 24 octobre à 20h30

MIMET – salle des fêtes – rue de Pergine
en partenariat avec Mimet en fêtes

réservation 04 42 61 07 06 ou mimetenfetes@orange.fr
ou ici

cie Amarande
contes et récits Sylvie Vieville musique Kayro
durée 1h10 – public adulte et ado

Contes en escalier aux destinations gourmandes et intrépides. Escapade d’imaginaire sur canapé d’oralité. Bouquet de conterie, parfum de fantaisie, histoires de palais pour un spectacle vitaminé, croustillant et soyeux. Amuse-bouche, gloutonneries, murmures de festin. Sylvie Vieville, aventurière de la parole, et Kayro, musicien, tous deux colporteur de saveurs sont fin prêts, avec dans leur besace contes fondants, histoires de goulus et quelques chansons et pensées culinaires.

Sylvie Vieville et la compagnie Amarande
2000… après avoir cheminé sur les chemins d’ici et d’ailleurs, et créé avec différentes compagnies et structures de nombreux spectacles, Sylvie Vieville monte la Compagnie
Amarande.
Sylvie va préciser sa parole, la modeler, lui donner toute sa puissance et sa particularité, sans oublier la relation à la corporalité et la gestuelle. Elle puisera son inspiration dans les contes de la tradition orale, parfois mêlés de récits de voyages ou de récits de vie. Portée depuis des siècles par les conteurs, la parole contée vagabonde à travers le monde sans connaître de frontières et la compagnie Amarande s’est donné comme objectif de perpétuer le vagabondage de cette tradition orale.

Kayro est né à Brazzaville au Congo et vit aujourd’hui à Marseille.
Kayro narrête pas de raconter, il tourne en Afrique, dans le Maghreb et en France. Ses histoires sont écoutées par tous les âges, du plus petit au plus grand, l’écoute est un privilège et le conte un manège qui vous transporte dans un univers coloré d’images. Kayro raconte les histoires, les aventures, les récits des héros du village de l’enfance… nous sommes des éternels enfants.
Comédien, conteur, slameur et musicien, il marque ses premiers pas au théâtre en 1995 avec la compagnie de son quartier la E² « les enfants de l’ennui » et en musique avec le groupe de rap « Légitime Brigade ».
En 1997, la guerre secoue Brazzaville, il exile son art à Pointe Noire, la deuxième ville du Congo. En 1999, il se lance dans le conte avec la Cie «Africa graffitis» puis dans le slam en 2009.
En 2010, il participe à une tournée africaine avec le projet Slamophonie, puis tourne en France avec la Cie « Africa Graffitis ». Il créé également des spectacles tels que La vie ne nous apporte que des belles choses, Quand les poèmes colonisèrent notre pays et Le Meeting.