Derniers Articles

vendredi 12 novembre 2021 à 20h30

PEYROLLES EN PROVENCE
espace Mistral – rue Aimé Bernard

réservation 04 42 57 89 82 ou ici

théâtre adulte – durée 1h15

cie Débrid’arts
texte Judith Arsenault
mise en scène Cécile Etcheto
avec Judith Arsenault et Corine Milian

Une femme vient s’approche doucement du public et comme si elle répondait à un interview, ou à un entretien thérapeutique, ou peut-être à un jeu radiophonique, on ne sait pas, elle livre des fragments de sa vie, quelques moments clés de son cœur.
Sur le plateau, elle cohabite avec une femme aux fonctions multiples, créatrice de paysages sonores, chanteuse révélant les sonorités lyriques des cœurs blessés ou emballés, cette présence devient l’écho polymorphe de cette quête expérimentale.
Justine met à jour, dans cet espace, des fragments de vie, des récits qui, essentiellement révèlent ses blessures d’amour.
Les sept rencontres qu’elle va livrer au public dévoilent sa soif d’amour, son obstination, son inadaptation, sa candeur, sa fragilité, ses espoirs ses désespoirs, sa dépendance, sa volonté de pouvoir, sa prétention, ses rages, mais surtout sa drôlerie et sa poésie dans cette perpétuelle quête qui se cogne à l’autre.
Le temps tisse un chemin d’exploration et Justine traverse différentes strates des soubresauts du cœur, somme toute de la vie…

samedi 13 novembre 2021 à 20h30

PEYROLLES EN PROVENCE
espace Mistral – rue Aimé Bernard

réservation 04 42 57 89 82 ou ici

avec Claire Luzi et Cristiano Nascimento

choro et chanson

Elle est auteur, il est compositeur,
Elle est chanteuse et mandoliniste, il joue de la guitare à 7 cordes
Elle est française, il est brésilien.
Et tous deux sont passionnés de musiques populaires brésiliennes.

Ce duo fait son chemin depuis 2006, en France comme à l’étranger (Brésil, Angleterre, Italie, …). Après deux disques en duo (Jardim en 2007, Choro Vagamundo en 2012), Claire Luzi et Cristiano Nascimento signent les compostions et chansons du premier album de Zé Boiadé, Zé qué casa (La Roda/Rue Stendhal), sorti en Mai 2016 et salué par la presse française et étrangère.

samedi 13 novembre 2021 à 18h30

PEYROLLES EN PROVENCE
espace Mistral – rue Aimé Bernard

réservation 04 42 57 89 82 ou ici

théâtre tout public à partir de 8 ans – durée 55′

L‘Auguste théâtre
avec Anne Sophie DEROUET, Johana GIACARDI
mise en scène et écriture Claire MASSABO
Assistanat à l’écriture et à la mise en scène Elise PY
Création lumière Aline TYRANOWICZ

Une conférence documentée, déjantée et ludique menée par deux passionnées d’Histoire et d’histoires, convaincues qu’il faut raconter, témoigner, faire rêver.
De manière subjective, elles ont choisi d’évoquer la vie des personnes qui les ont impressionnées par leur combat, émues par leur ténacité, amusées par leur fantaisie, attendries par leur banalité.
Nina Simone qui, à 12 ans, refuse de jouer du piano tant que ses parents ne sont pas assis au premier rang,
Galilée, qui au risque de sa vie affirme que la terre tourne autour du soleil,
Spartacus qui refuse sa condition d’esclave-gladiateur lève une armée et crée une société idéale,
Mary Anderson qui invente les essuie-glaces et tant d’autres.
Des récits tout aussi singuliers qu’universels, du passé proche ou lointain, qui font écho au présent, et posent la question de l’engagement et de la place de chacun, sans donner leçon ou mode d’emploi.

samedi 9 octobre à 20h30

GRÉASQUE Salle GALHUID
rue Laterina 

réservation culture@greasque.fr  ou ici

durée 1h

FORMULE QUARTET

Fidèle à son image, le groupe redouble d’intensité et d’enthousiasme pour faire revivre sur scène le Rhythm’n’Blues et rendre hommage à ses compositeurs et interprètes, tels que Otis Redding, Ray Charles ou encore James Brown.

dimanche 10 octobre 18h

GRÉASQUE – Salle Galhuid
rue Laterina

réservation culture@greasque.fr
durée 1h30 – public adulte et ado

cie amateur Lez’ensoleillés
texte de Catherine Anne
avec Bénédicte Hanot, Philippe Marc, Caroline Ricard, Alain Weill, Florence Demurger

Librement inspirée par la vie et les lettres de Calamity Jane, l’histoire se déroule dans une société masculine dominée par la force et la religion. Elle est construite autour d’un fait : le passage d’un enfant de sa famille biologique vers un autre foyer. S’agit-il d’un don, d’un abandon, d’une adoption, d’un vol ? La pièce donne à voir, à entendre, à deviner tout ce qui se déchaîne dans les corps et dans les têtes de ceux qui sont liés par cet acte.

samedi 9 octobre à 16h

GRÉASQUE – Salle Galhuid
rue Laterina

réservation culture@greasque.fr
durée 45′- danse à partir de 5 ans

Groupe Bernard Menaut
avec Isabelle Cavoit, Bernard Menaut (danse), Thierry Daudé, Daniel Malavergne (musique)

Fantaisie en quatuor, danse et musique sur la ronde des saisons et le bonheur par tous les temps.« On a dansé sur la Terre ! » est un spectacle qui joue à être une ronde.
Celle de la terre qui tourne 365 jours autour du soleil, celle des saisons, celle du temps qu’il fait, celle du jour ensoleillé qui ouvre un couloir à la pluie, et la pluie ouvre les volets à la neige, et la neige s’alanguit. Elle rêve des nuits étoilées, des bourgeons, des nouvelles pousses de l’année. Et son rêve les fait arriver.

vendredi 8 octobre à 20h30

GRÉASQUE Salle GALHUID
rue Laterina 

réservation culture@greasque.fr  ou ici

durée 50’
théâtre d’objet sonore
tout public (à partir 9 ans)


cie Groupe Maritime de Théâtre
texte de Marion Aubert

Mise en scène, réalisation sonore, jeu Gilles Le Moher
Enregistrements, musique et son, technique Théo Le Moher
avec les voix enregistrées de Lola ROY, Frédéric POINCEAU, Magali JACQUOT, Josette LANLOIS, Agnes PETREAU, Michel BENIZRI, Théo LE MOHER, Gilles LE MOHER, Lucie VERSINI, Lucie LARBOULETTE, Jasmine FERHOUNE

Télémaque attend le retour de son père Ulysse, parti pour un long voyage. La déesse Athéna veille sur l’adolescent esseulé et lui laisse voir, comme à travers un rêve, les aventures de son père jusqu’à son retour auprès de Pénélope.

Sur la scène, une barque est posée comme échouée… devant elle, une petite table épave recouverte de sable. Un acteur / manipulateur dépose des figurines de bois flotté sur le sable et introduit chaque paysage construisant ainsi une nouvelle image. Mais ici, le rôle de l’image est de soutenir le son. Le spectacle est à écouter et à imaginer. Cette Odyssée est une aventure maritime et une aventure sonore, un théâtre d’objet… sonore.

Cette Odyssée, c’est celle de Télémaque. La quête d’un pré-adolescent, plus tout à fait enfant, pas tout à fait adulte, et ses tentatives pour comprendre et réparer l’histoire familiale.

Sans message, sans preuve de vie de son père, il grandit dans le manque, dans le doute, avec les interrogations d’un enfant puis celles d’un adolescent. Aujourd’hui, une question l’obsède et reste sans réponse : à quoi sert d’avoir un père s’il est absent ?
On comprend sa colère, sa révolte, son manque d’amour.
Quel monde peut-il construire ? Quel adulte deviendra-t-il ? De quoi hérite-t-il ? Son père, ce héros dont tous connaissent l’histoire et qu’il n’a jamais vu, est-il encore un père ? Et sa mère ? Qu’advient-il d’elle ? Elle attend le retour de son mari, le roi, et elle aussi porte douloureusement le poids de cette absence. Qu’en est-il de sa vie ?

UN PROJET CONSTRUIT AVEC LA BIBLIOTHÈQUE CÉZANNE ET LE RELAIS DES POSSIBLES, GRÂCE À UN FINANCEMENT D’ENSEMBLE EN PROVENCE

Du 6 au 14 octobre 2021

bibliothèque Cézanne
2, Place Antoine Maurel
Aix-en-Provence

places limitées, réservations auprès de la bibliothèque 04 42 96 54 67 infos@bibliothequecezanne.fr

Un projet autour du roman L’oeil du loup de Daniel Pennac
pour les enfants et leurs parents

Jeudi 7 octobre à 18h
L’Œil du loup

de Daniel Pennac
Lecture spectacle
À partir de 8 ans – durée 50′

cie Fluid corporation
Avec Pascale Karamavoz et Hervé Fréguis

Dans un zoo, un vieux loup borgne et un jeune garçon se regardent, œil dans l’œil. Au fond de la pupille de chacun, se dévoile la vie passée de ces deux exilés, l’un en Alaska, l’autre en Afrique. L’histoire traverse les thèmes de l’amitié, la confiance ou encore les liens familiaux.Un vieux loup borgne enfermé dans un zoo voit tous les jours le même garçon noir devant sa cage, qui le regarde aller et venir. Un jour, lʼanimal sʼarrête et fixe lui aussi le garçon dans les yeux. Alors, chacun de ces exilés va pouvoir voir dans la pupille de lʼautre lʼhistoire de sa vie. Deux mondes séparés par des milliers de kilomètres : lʼAlaska et lʼAfrique.

Jeudi 14 octobre à 17h
L’oiseau Livre

lecture-spectacle pour les tout-petits de 3 mois à 5 ans
durée 20′

par Michèle Sebastia, compagnie L’atelier de la Pierre Blanche

C’est un livre posé sur un pupitre aux ailes déployées, dans un décor rond et chaud.
C’est une comédienne assise derrière l’oiseau, qui raconte, joue et chante..
A chaque livre son univers, fait d’objets de toutes sortes, de matériaux divers, d’instruments sonores, de marionnettes et tout ce qui peut enrichir l’histoire…
… jouer le livre
… jouer avec le livre
Pour aller à la rencontre de l’enfant…
…pour que l’histoire s’envole vers les yeux et les oreilles.

et aussi des ateliers parents-enfants à partir de 8 ans


mercredi 6 octobre de 10h30 à 12h
Atelier d’écriture mené par Michèle Sébastia

Rêver une vie d’animal
Cet atelier le thème du roman d’une vie qui défile dans le regard d’un animal. Les participants, petits et grands, joueront à écrire la vie d’animaux qui vivent dans des pays éloignés, en imaginant à la fois l’animal et son pays, en s’appuyant sur ce que l’on en sait, ou ce que l’on en rêve, ce que l’on en imagine. Lui inventer une vie en toute liberté…

mercredi 13 octobre, de 10h30 à 12h
Atelier théâtre de Pascale Karamazov

Partir avec ses rêves
Un atelier autour d’une valise pour emporter un rêve ou des rêves de futur. Les parents et les enfants la rempliront avec des objets du quotidien et elle servira de point de départ pour un travail théâtral autour de des rêves à emporter pour le futur.

samedi 2 octobre 2021 à 10h30

SAINT CANNAT
bibliothèque Edmonde Charles-Roux
14 Place de la République

réservation 04 42 50 82 00

durée 1h – lecture adulte

de Natacha Appanah
cie On verra ça demain
avec Annie Savignat et Claudine Bernard

L’ histoire de ce roman se situe sur l île de Mayotte, département français dans l’archipel des Comores indépendant.
Natacha Appanah a choisi la fiction pour mettre en lumière la tension qui règne sur l’île liée au problème des mineurs isolés migrants et de la délinquance juvénile qui en résulte. La fiction, dit-elle, traduit mieux la vérité et la sincérité de la situation et permet d’aller au-delà de l’actualité et du constat journalistique.

Elle met en scène cinq personnages dont les destins se croisent et s’entremêlent.
C’est l’histoire de Marie qui est en mal d’enfant. Une nuit une mère, d’une autre île de l’archipel,
tout juste débarquée d’un Kwassa kwassa lui confie son bébé. Celle de Moïse, cet enfant adopté.
Celle de Bruce , le chef de bande du Gaza de Mayotte, autour de qui gravitent de jeunes clandestins…
Il y a aussi Olivier le policier et Stéphane l’éducateur bénévole d’une ONG.

C’est un roman à plusieurs voix où la violence s ‘exacerbe au fil de l’histoire et nous transporte dans l’actualité de la situation des migrants en provenance des Comores à Mayotte.

« Chacun d’eux est là au moment où il parle, on est avec sa logique, on plonge avec lui, c’est une œuvre qui regarde de l’intérieur. » Régis Jauffret

En résumé, ce roman traite du déplacement des populations qui espèrent une vie meilleure à Mayotte, de la question de l’identité, de l’environnement, de la relation à l’autre. Un enfer dans une île paradisiaque.

L’autrice, originaire de l’ île Maurice, romancière mais aussi journaliste, vit en France et a aussi vécu une période à Mayotte, où la présence de ces jeunes livrés à eux-mêmes s’est imposée à elle au fil des jours.

samedi 11 septembre à 16h

LES FIGONS (Eguilles)
en partenariat avec l’association Capucine

réservation 06 10 10 27 61
ou ici

durée 2h environ
rendez-vous (et repli en cas de mauvais temps) salle Capucine
Tout public (à partir de 8 ans)

cie Amarande
contes et récits Sylvie Vieville
mise en scène Sophie Pavillard

C’est une histoire qui plonge ses racines dans des mythes très anciens, mais il y a peu, les bergers de la Crau se la transmettaient encore.
Jean, ni tout à fait humain ni tout à fait animal, fils d’une femme et d’un ours, traverse des épreuves d’une dureté exceptionnelle.
Il a hérité de son père l’ours la force brute et la toison. Sa mère lui a appris la langue des humains. Il fuit la grotte, mais le village n’est pas fait pour lui : sa force surabonde, il brise tous les outils, son corps étrange inquiète.
Il part alors sur les routes en quête d’un ailleurs.

Ce récit sera déployé dans le temps mais aussi dans l’espace : en effet, c’est à un spectacle- itinéraire que le public est convié. Le parcours du héros et celui des spectat.rice.eur.s se répondent, les traces se mélangent, les impressions et les destins s’entrechoquent. On explorera ainsi les interactions multiples et mystérieuses qui se jouent entre le ressenti d’un paysage, la marche, et les figures archétypales d’un grand conte merveilleux.

Sylvie Vieville et la compagnie Amarande
2000… après avoir cheminé sur les chemins d’ici et d’ailleurs, et créé avec différentes compagnies et structures de nombreux spectacles, Sylvie Vieville monte la Compagnie Amarande.
Sylvie va préciser sa parole, la modeler, lui donner toute sa puissance et sa particularité, sans oublier la relation à la corporalité et la gestuelle. Elle puisera son inspiration dans les contes de la tradition orale, parfois mêlés de récits de voyages ou de récits de vie. Portée depuis des siècles par les conteurs, la parole contée vagabonde à travers le monde sans connaître de frontières et la compagnie Amarande s’est donné comme objectif de perpétuer le vagabondage de cette tradition orale.