L’ODYSSÉE

vendredi 8 octobre à 20h30

GRÉASQUE Salle GALHUID
rue Laterina 

réservation culture@greasque.fr  ou ici

durée 50’
théâtre d’objet sonore
tout public (à partir 9 ans)


cie Groupe Maritime de Théâtre
texte de Marion Aubert

Mise en scène, réalisation sonore, jeu Gilles Le Moher
Enregistrements, musique et son, technique Théo Le Moher
avec les voix enregistrées de Lola ROY, Frédéric POINCEAU, Magali JACQUOT, Josette LANLOIS, Agnes PETREAU, Michel BENIZRI, Théo LE MOHER, Gilles LE MOHER, Lucie VERSINI, Lucie LARBOULETTE, Jasmine FERHOUNE

Télémaque attend le retour de son père Ulysse, parti pour un long voyage. La déesse Athéna veille sur l’adolescent esseulé et lui laisse voir, comme à travers un rêve, les aventures de son père jusqu’à son retour auprès de Pénélope.

Sur la scène, une barque est posée comme échouée… devant elle, une petite table épave recouverte de sable. Un acteur / manipulateur dépose des figurines de bois flotté sur le sable et introduit chaque paysage construisant ainsi une nouvelle image. Mais ici, le rôle de l’image est de soutenir le son. Le spectacle est à écouter et à imaginer. Cette Odyssée est une aventure maritime et une aventure sonore, un théâtre d’objet… sonore.

Cette Odyssée, c’est celle de Télémaque. La quête d’un pré-adolescent, plus tout à fait enfant, pas tout à fait adulte, et ses tentatives pour comprendre et réparer l’histoire familiale.

Sans message, sans preuve de vie de son père, il grandit dans le manque, dans le doute, avec les interrogations d’un enfant puis celles d’un adolescent. Aujourd’hui, une question l’obsède et reste sans réponse : à quoi sert d’avoir un père s’il est absent ?
On comprend sa colère, sa révolte, son manque d’amour.
Quel monde peut-il construire ? Quel adulte deviendra-t-il ? De quoi hérite-t-il ? Son père, ce héros dont tous connaissent l’histoire et qu’il n’a jamais vu, est-il encore un père ? Et sa mère ? Qu’advient-il d’elle ? Elle attend le retour de son mari, le roi, et elle aussi porte douloureusement le poids de cette absence. Qu’en est-il de sa vie ?