Occident express

mardi 20 octobre à 19h (HORAIRE MODIFIÉ)

ENSUÈS-LA-REDONNE
en partenariat avec la bibliothèque Elisabeth Badinter
la lecture aura lieu à la Maison pour tous, située à la même adresse que la bibliothèque : 56 av Frédéric Mistral

réservation 04 42 45 72 87 ou ici

lecture durée 1h (durée réduite)
de Stefano Massini
cie amateur Les Ritourn’elles
mise en lecture Nanouk Broche
avec Odile Bonnel, Catherine Chaud, Mireille Giordano
traduit de l’italien par Federica Martucci et Olivier Favier avec le soutien de la Maison A.Vitez

En 2015, Haïfa, une vieille femme, a fui Mossoul avec sa petite fille de quatre ans. Elle a rejoint Stockholm. Elle a parcouru 18000 kilomètres de l’Irak à la Baltique à travers ce qu’on appelle « la route des Balkans ». Ceci est son incroyable histoire. Trois comédiennes lisent le monologue de Haïfa et racontent son périple et son habileté croissante pour résister et s’adapter aux situations.

Haïfa, “née pour être immobile”, s’engage dans une aventure physique épuisante. Il faut dire aussi que sa vie d’avant était particulièrement dure. Nous suivons aussi les enfants, les très petits qui jouent dans les pires situations, les moins petits qui deviennent des hommes à 10 ans…
Et le récit développe la recomposition d’une espèce de famille, ou équipe, de deux femmes et de trois enfants qui se sont rencontrés par hasard, nouent des liens par intérêt et réalisme, et créent peu à peu une véritable relation de solidarité et d’affection.

L’auteur mélange les codes de récit, alternant passages très noirs, mais aussi des moments de joie intense et quelquefois le simple plaisir d’un récit d’aventures palpitantes, dont les migrants sont les véritables héros.

A pied, en voiture ou en camionnette, dans les redoutables bateaux sur la Méditerrannée, à l’assaut des trains, face aux barbelés, le voyage suit aussi l’itinéraire d’une économie très organisée de passeurs, revendeurs, acheteurs, creuseurs de pipeline ou encore dealers.
Et on sait que ça finit bien puisque c’est la protagoniste qui raconte.

L’auteur : Stefano Massini
Auteur et metteur en scène, il est né en 1975 à Florence. Il a reçu le prix italien le plus important de dramaturgie contemporaine, le Premio Pier Vittorio Tondelli en 2005.
En 2007, il crée la pièce Femme non-rééducable sur la journaliste russe assassinée Anna Politkovskaïa, jouée dans tous les grands théâtres d’Europe et adaptée à l’écran en 2009
par Felipe Cappa. En 2012, il écrit Chapitres de la chute, Saga des Lehman Brothers, et en 2014 Je crois en un seul dieu. Depuis 2015, il dirige le Piccolo Teatro de Milan.