HISTOIRE D’UNE MOUETTE ET DU CHAT QUI LUI APPRIT À VOLER

dimanche 25 octobre à 16h

MIMET salle des fêtes – rue de Pergine
en partenariat avec Mimet en fêtes

réservation 04 42 61 07 06 mimetenfetes@orange.fr ou ici

théâtre et marionnettes à partir de 5 ans – durée 1h
d’après le roman de Luis Sepulveda
cie Elliptique
mise en scène Arnaud Bouquinet
avec Diana Barzeva, Arnaud Bouquinet, Franck Libert, Stéphanie Louit

Kengah la mouette, lors de sa migration pour pondre un œuf, est atteinte par la vague noire, la peste noire, ce pétrole polluant les mers et le cœur des hommes. Elle doit alors demander à Zorba, un chat du port, rebelle et nonchalant, de grandes promesses : de ne pas manger l’œuf, de s’en occuper jusqu’à la naissance du poussin et de lui apprendre à voler. Une histoire simple qui souligne la force de la solidarité et de l’amitié, ainsi que l’importance d’accueillir et d’accompagner l’autre dans sa différence.

Mouettes, chats et rats vivent à travers les marionnettes fabriquées à partir de matériaux de récupération : papiers, tissus, coquillages, objets détournés… Le décor de caisses, de palettes et de voiles invite notre imaginaire à se projeter dans le passé de ces vieux objets, à bord de vieux gréements, dans un endroit isolé où règnent les chats du port.

la compagne Elliptique
Basée à Marseille, elle réunit comédiens, marionnettistes, musiciens, circassiens et chanteuses et se plait à triturer les codes et croiser les pratiques pour colorer ses créations.
Son défi est d’offrir des univers singuliers, porteurs de sens et de poésie, de mettre en vibrations la parole de l’auteur, de poète, de partager rêveries et émotions.

L’auteur Luis Sepulveda
Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d’amour, traduit en trente-cinq langues et adapté au grand écran en 2001, lui a apporté une renommée internationale. Son œuvre, fortement marquée par l’engagement politique et écologiste ainsi que par la répression des dictatures des années 1970, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers.
Né au Chili, il est emprisonné en 1975 par la dictature du général Augusto Pinochet alors qu’il est étudiant et séjourne deux ans et demi au sein d’une prison pour opposants politiques.
En 1977, grâce à l’intervention d’Amnesty International, Luis Sepúlveda est libéré. Le jeune homme va voyager et sillonner l’Amérique du Sud. En 1978, il partage pendant un an la vie des indiens shuars dans le cadre d’un programme d’étude. Au Nicaragua, il s’engage dans la lutte armée aux côtés des sandinistes .
À partir de 1982, il s’installe en Europe, d’abord en Allemagne. Il y travaille comme journaliste, et comme coordinateur au sein de l’ONG Greenpeace.
Luis Sepulveda est mort en avril 2020.